Transform'

En cette période de confinement, nous nous retrouvons tous les jeudis soirs de 18h30 à 20h30 sur Zoom, on accueille les nouveaux un quart d'heure avant pour ceux qui veulent rejoindre la dynamique. Faites-signe ! 

Depuis septembre 2019, nous sommes cinq David, Annaelle, Jonathan, Manon et moi-même à nous retrouver régulièrement autour des enjeux de transition dans la région grenobloise. Au cours de ces rencontres nous avons défini nos envies, nos intentions et nos méthodes pour envisager des actions pour renforcer la transition.

 

Nous avons appelé notre groupe Transform’ car nous souhaitons contribuer à une transformation profonde de notre société et apporter notre contribution à la transition écologique et démocratique sur le territoire du bassin grenoblois.
Notre intention est de réaliser des actions concrètes et sensibles à l'échelle des quartiers et villages : sensibilisation, mise en lien, transfert de connaissances, développement du pouvoir d'agir des citoyens. Il s'agit de soutenir ce qui se fait déjà, en identifiant les besoins et les freins à la transition et renforcer les coopérations entre des personnes, des organisations, des institutions ...

Transform’ est donc un collectif auto-géré qui cherche à faire du lien entre les acteurs de la Transition dans le grand bassin grenoblois et à soutenir les initiatives qu’ils portent vers la résilience du territoire.

 

C’est un espace dans lequel tout un chacun peut venir partager, contribuer, initier, agir, apprendre, sentir … Ce n’est pas seulement un réseau, ni un accélérateur de projets, ni une agence événementielle. C’est un mélange de tout cela, avec une attention particulière portée sur la coopération, la rencontre entre les personnes, la valorisation de l’humain, le domaine du sensible et du sensoriel. Se sentir appartenir à une communauté organisée nous donnera davantage d’élan et de ressources pour transformer la société à notre échelle, vers un rêve que nous voulons vivre.

Le fonctionnement est basé sur une logique « chantiers ». Toute personne ayant une idée à proposer peut la soumettre au collectif sous forme de « chantier ». A elle ensuite de lui donner vie, en s’appuyant sur le Collectif : solliciter l’aide d’autres personnes, organiser des réunions, chercher du financement, etc. Un chantier peut porter sur une initiative pour la Transition comme par exemple « écrire un récit collectif de la Transition à Grenoble » ; ou bien sur le fonctionnement du collectif lui-même. Exemples : « organisation de temps collectifs », etc.

 

C’est une approche organique, basée sur le ressenti, ici et maintenant. Chacun est co-responsable du collectif et de son évolution.

Quelques exemples de chantiers actifs :

Chantier récit 

Quelques uns du groupe pagayent pour mettre en place un questionnaire à faire circuler en cette période de confinement pour amorcer une sortie en transition...

Chantier éducation

Nous mettons de l'énergie en direction d'une université de la transition...

Chantier facilitation

Faire vivre le travail en collectif et s'organiser en communauté, heureusement qu'on a des personnes ressources en la matière !


D'autres informations sur Transform' en suivant ce lien : http://grenoble.entransition.fr/


Un archipel ?

Transform', on pourrait dire que c'est un archipel... On parle beaucoup de cette notion depuis peu. On en parle tellement qu'avec Larchipel citoyen Osons les jours heureux on a organisé le 7 février 2020 une agora pour partager entre archipel sur cette vision archipélique conceptualisée par Edouard Glissant à partir de la pensée que chaque individu ou organisation possède une identité racine et une identité relation...

Pour en savoir plus à ce propos, je vous invite à consulter le site de l'Archipel citoyen Osons les jours heureux dont plusieurs d'entre-nous faisons partie. Vous découvrirez notamment ces mots que je reprends ci-dessous car ils sonnent plutôt bien non ? 


La pensée des communs

On a aussi des affinités avec le mouvement des communs ! Après le après le Commonscamp de Marseille (17-19 janvier 2020), a eu lieu, le 31 janvier la quatrième assemblée des communs de Grenoble.

 

"Elle se définit comme un espace neutre de coopération pour la production, le développement et la préservation des communs par et pour les citoyens. Elle agit pour la valorisation et la réappropriation des biens communs afin de pouvoir en jouir, pour un modèle social durable et souhaitable, dans une volonté de préservation de toutes les espèces vivantes et de leurs milieux."


Un mouvement

Avec David et Annaelle, pas forcément ensemble, on explorait d'autres formes d'actions depuis l'hiver 2018 dont un des temps de cristallisation a été la Biennale des villes en transition en mars 2019.


Globalement depuis un peu plus d'un an, il y a tout un tissu de personnes autour de moi qui ont le sentiment de réaliser quelque chose ensemble sans en avoir toujours une vision évidente ? Nous formons quelque chose comme un réseau cohérent, motivé par une envie d'université nouvelle qui fonderait la connaissance et sa diffusion sur d'autres pratiques et modes de fonctionnement que ceux communément admis...


Hommages à eux... Christelle, Valérie, Hédi, Anastasia, Nicolas, etc... 


Nous dansons chers amis et quelques formes naissent de nos pas...

Les soirées Pépites

Une des formes de cette danse a été cette soirée Pépites dont nous reprendrons probablement le modèle, c'était en mars 2019, c'était déjà un des aspects de Transform' qui se cherchait et qu'on avait travaillé ensemble Nicolas Hubert et moi (Comment ça vous connaissez pas Nicolas Hubert ? Cliquez ici !).

 

Comment travailler autrement, consommer autrement, s'organiser, tisser une société fondée sur la joie d'être ensemble parce qu'il n'y a que l'amour qui puisse dissiper suffisamment la peur pour donner la force d'embellir le monde, que le travail ne valide non pas l'argent et les valeurs de l'ancien monde qui lui sont associé mais l'art des gens, le goût de faire les uns pour les autres, les uns avec les autres dans le respect de la terre ?

 

 

Nous avons pensé un format de soirées récurrentes permettant de donner un cadre dans lequel réinventer et construire une société fondée sur la joie. La première a eu lieu le 9 Mars, comme c'est le début, on révise noter cadre mais, on va poursuivre, inscrivez-vous à la newsletter en bas de cette page pour être tenu au courant ! 

 

L'idée est de permettre aux gens de se rencontrer et de prendre des inspirations pour enrichir l'ouverture d'esprit (exemple 30 minutes de discussion sur des thèmes de la vie qui ouvrent le débat soit à poursuivre chacun de son côté soit d'échanger en groupe au feeling), découvrir des initiatives locales (20 minutes de présentation d'x ou y projet alternatif, des panneaux d'affichages qui présentent les diverses initiatives locales), voire des mini-spectacles (qui nourrissent esprit et joie et comptent donc comme inspiration), et surtout, surtout : donner des temps informels pour laisser la place à la vie et au vivre ensemble de se créer dans la convivialité et les rencontres avec d'autres personnes également en recherche dans ces dynamiques pour voir comment mettre en place les uns avec les autres de nouveaux équilibres de vie plus harmonieux...